Ladakh

Aaah le Ladakh, premier coup de coeur de notre voyage…

Après le Cachemire, on découvre le Ladakh.
Entre les deux, une chaine de montagnes – l’Himalaya – culminant à 6xxx mètres dans le secteur, traversée en seulement quelques heures de rallye dans les virages et un petit col à 4100 mètres.

Nous voici donc sur le plateau Tibétain à Leh, capitale de la région, une tache verte à 3700 m d’altitude au milieu des montagnes … de cailloux.

Premières impressions: nous manquons de souffle et le soleil nous écrase malgré l’heure tardive… Le jour de notre arrivée il faisait encore un bon 34°C à 18h même à cette altitude!

On y découvre un peuple des plus gentil, serviable et accueillant, des paysages magnifiques et sauvages, et des monastères bouddhistes tous plus beaux les uns que les autres.

Par chance nous assisterons à un festival au monastère de Pyang, sorte de cérémonie de conjuration de la mort, mettant en avant des superbes danses et costumes.

A noter aussi notre trajet en bus jusqu’au monastère de Thiksay : une quinzaine de femmes se sont misent à réciter leur mantra (chants religieux bouddhistes) pendant 30 min. Ce trajet restera un des meilleurs souvenirs de ce voyage.